Le bonheur conjugal

 

Le bonheur conjugal ne se construit pas tout seul, c’est un
art que l’on doit pratiquer et perfectionner à deux.

 Respecter la personnalité de l’autre dans les multiples occasions que nous offre la vie.

Dans une vie de couple, l’égoïsme est dangereux et peut devenir l’ennemi, le destructeur de l’amour.

 Le couple peut être un espace privilégié où, au fil des jours,
il invente, dans diverses situations de vie, des nouvelles formes d’expressions de l’amour.

Merveilleux exercices de « pratiques d’amour » qui vont
bien au-delà de l’amour physique, pour inventer dans la réalité quotidienne,

sans cesse de nouvelles manières d’aimer, de transcrire ce qui habite en notre cœur…

Cet amour devra alors, pour respirer et ne point sombrer dans un égoïsme partagé,

s’élargir toujours davantage, en y incluant les autres.

 « Aimer l’autre » aboutira aussi à « aimer tous les autres »,

car le « bel amour » d’un couple devra aussi être une lumière,

un espoir d’humanité partagée pour la société dans laquelle nous vivons.

 

Auteur inconnu

×